23/04/2009

Conférence pédagogique...

Les filles sont à la maison aujourd'hui... Elles sont en "conférence pédagogique". Mais sont-ce elles qui sont en conférence ou l'école ou les instits? Je ne sais pas comment doit être l'expression exacte...

Toujours est-il qu'elles sont toutes les 3 à la maison et que je suis "de corvée". Mon gentil mari m'a bien entendu fait remarquer que si j'avais pris le statut d'indépendante, c'était justement pour être plus flexible! OOOOh, j'en vois des étonnés! Maman Débordée travaille? Evidemment! C'est une question de survie! Environ 8 heures par jour ou je suis loin des tracas quotidiens, des "services rendus à la famille", des pets à essuyer, des dîners à préparer, des nez qui coulent, des disputes sisterciennes (ou dit-on soeurales?)... Bref, un bol d'air dans mon existence consacrée en grande partie à ces morveuses...

Donc, j'ai aménagé ma journée pour pouvoir garder un oeil sur elles pendant que je tente de faire un petit quelque chose pour mon boulot...

La prochaine fois, je pense que je me rendrai aussi à cette conférence pédagogique... En questionnant Pépée ce matin, en la coiffant devant la glace, elle m'a dit que "sa Madame allait apprendre comment faire pour que les enfants ne crient pas"... J'aimerais tellement le savoir !Clin d'oeil 

03/04/2009

J'ai les chevilles qui enflent...

Et voilà, à peine quinze jours d'existence et mon blog est à la Une de Skynet Blogs...

Et je me prends en train de rêver à un coup de fil d'une rédaction de magazine, à une émission de télévision, à des milliers de visiteurs pour lire mes chroniques...

Tout s'enchaîne, on me reconnait dans la rue, je signe des autographes, je voyage à travers le monde pour dédicacer mon livre venant juste de paraître...

Dans 6 mois, un an peut-être, j'ai ma propre émission de télévision, ou je reçois des mamans encore plus débordées que moi...

Euh... Attendez.... Maman, je ne le serai plus trop là, je ne verrai plus mes filles que de temps en temps, entre 2 avions... Non, STOP!

Je suis peut-être une Maman Débordée, mais je suis une maman avant tout... Alors, non merci, remballez vos contrats juteux, je dois décliner l'offre...

P.S.: Contactez-moi quand même, on ne sait jamais que j'aie un quart d'heure à vous consacrer entre les bains et les lessives ;o)))))

02/04/2009

Balade en forêt

Chez nous, on aime la randonnée... Dès qu'il fait beau, hop, nous préparons un sac à dos avec de l'eau et quelques friandises à grignoter et nous sommes partis!

Les filles aiment les petits sentiers qui serpentent, les rivières dont on longe le cours (même si cela multiplie le nombre d'arrêts pipi), les pauses et découvrir de beaux paysages...

Par contre, il y a une chose à laquelle nous avons du renoncer en nous baladant en famille: voir des animaux! C'est à peine si nous arrivons à entendre le chant des oiseaux... Ben oui, des filles, ça caquette! Et pas qu'un peu, mon vieux! Je crois qu'à l'automne prochain je vais les louer pour faire les battues Clin d'oeil

Bref, plus l'ombre d'un daguet, d'un pic epeiche, d'un lièvre ou d'un sanglier...

Pourtant, ce n'est pas faute d'essayer de leur inculquer l'importance et les bienfaits du silence... Mais rien n'y fait c'est plus fort qu'elles...

Lors de notre dernière promenade (6,5 km quand même, c'est pas de la gnognote!), Louise s'est arrêtée au bord du sentier et m'a dit, de son ton de petit chef: "ah, tu dis toujours qu'on ne verra jamais d'animal... et ça, c'est quoi, alors?". Et de me désigner, d'un doigt péremptoire, une limace bien grasse...

Elle n'avait simplement pas eu le temps de fuir, mais j'ai renoncé à l'expliquer à mon avocate de fille...

01/04/2009

Quand je dis NON c'est...

Ce matin, j'ai conduit mes 3 monstrounettes à l'école...

Je jouais encore au "baudet", chargée que j'étais des 3 sacs pour la collation, du cartable de Loulou et de 24 oeufs frais pour l'instit' de Pépée qui fait un atelier là-dessus demain... Je vous dis pas l'équipée!

Bien sûr, je pourrais répartir les tâches, distribuer les affaires dans les petites mains de mes 3 poulettes... En fait, le matin, je choisis la rapidité. Et il est beaucoup moins stressant de prendre tout moi-même que d'essayer de les faire participer... Et puis, imaginez un peu ma Pépée avec un plateau de 24 oeufs (!)

Les bâtiments de l'école sont répartis de part et d'autre de la route. Evidemment, j'ai des rejetons dans les 2 cours. Loulou s'assume toute seule, je l'aide à traverser et elle va rejoindre sa classe, comme une grande qu'elle est de plus en plus.

Pour Salsa, c'est plus compliqué. Elle fait partie de la classe d'accueil qui, avec tous les quotas, mi-temps, subsides et autres contraintes budgétaires, ne fonctionne en tant que telle que 2 jours sur 4 et demi. Le reste du temps, sa classe "fusionne" avec les 1eres maternelles.

Donc, comme tous les matins, Salsa me demande dans quelle classe elle va. Je lui annonce donc qu'elle passe la journée avec les "grands". Cela ne la mets jamais en joie, mais là, elle est partie en vrille!
Elle a commencé à hurler qu'elle ne voulait pas, à taper des pieds, bref à me faire une crise monumentale! Les autres parents étaient tétanisés. Faut dire que Salsa a plutôt une tête d'ange, avec ses cheveux blonds, ses yeux bleus et sa jolie frimousse... Mais moi, je sais qu'elle peut se transformer en Incroyable Hulk!

Je lui tiens donc tête en lui disant que de toute manière du haut de ses 96 cm, ce n'était pas elle qui décidait, que cela ne servait à rien de crier, que c'était moi le chef, et que quand je dis Non, c'est NON!

Nous arrivons tant bien que mal à passer la porte d'entrée et là, tout sourire, l'instit m'annonce qu'il y a un changement et que Salsa va dans l'autre classe... Me suis sentie bien seule tout à coup! Et je vous dit pas la tête de Hulk qui traversait la route, fière comme Artaban!