15/09/2009

Les enfants face à l'angoissante mort...

Cet été a été marqué par la perte de ma grand-mère... Elle est rentrée à l'hôpital le 21 juillet et est décédée suite à une lente agonie de 18 jours.

18 jours pendant lesquels nous avions droit à 2x 15 minutes de visites aux soins intensifs. Dans ce service ô combien impressionnant, j'ai choisi de ne pas emmener mes enfants... Elles ne gardent dès lors qu'une image "vivante" de leur arrière grand-mère.

Restait le plus difficile: négocier sans heurts le dur virage et la confrontation à la mort, à la perte d'un être cher.

Déjà, voir Maman pleurer, c'était bien la première fois... Sauf peut-être la fois ou je suis tombée en fermant la grille et ou j'ai bien cru que je ne saurais pas me relever ;o)))) Mais ce n'étaient pas les mêmes larmes...

Avoir un discours clair, ne rien leur cacher et les faire participer tout au long de l'adieu, tel a été notre choix... et, au vu des résultats, nous ne pouvons que nous en féliciter!

Petite, j'étais sujette à des terreurs nocturnes et à des angoisses profondes concernant la mort, le vide, l'après... Et j'avais donc peur que cela apparaisse chez mes filles.

Elles sont venues au funérarium, à la messe d'enterrement et au cimetière... Elles ont fait des dessins pour mettre dans la tombe de Grand-Mamy et elles ont déposé une fleur sur le cercueil en lui disant au revoir... Elles ont même, la veille avec leur papa, été prévenir Grand Papy au cimetière que sa femme allait arriver (depuis 30 ans qu'il vivait en célibataire là haut, fallait bien lui laisser 24h pour ranger)...

Je ne sais pas si elles ont vraiment tout compris...D'ailleurs, par rapport au caractère définitif de la chose, Louise a sa propre interprétation qu'elle faisait partager à sa soeur: " Tu sais, Perrine, Grand Mamy on ne la verra plus jamais... Mais peut-être qu'elle va revenir sur Terre... Mais autrement, comme... un escargot par exemple!" ;o))))))

Je ne sais pas pourquoi elle a pris l'escargot... Peut-être était-ce pour que sa soeur comprenne bien (Pépée adore les escargots) ou peut-être a-t'elle été inspirée par la démarche lente et malhabile de Grand Mamy?

Toujours est-il que nous avons évité les angoisses et les crises de larmes et que cette première confrontation difficile avec la faucheuse s'est passée sans trop d'encombres!

10:17 Écrit par Maman D dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'ai également perdu ma grand-mère récemment. Victor a participé à l'enterrement, il était assis à côté du cercueil, il a fort insisté sur le fait qu'elle était très vieille . La semaine passée, un voisin (âgé) est décédé, le corbillard s'est donc garé devant chez nous, Victor était très impressionné par la voiture, il a posé plein de questions " il était vieux le monsieur? Et malade? ce n'est pas son enfant qui l'a fait tomber(!!), et maintenant il va où?" alors je lui ai expliqué qu'on va mettre le monsieur dans une caisse et que la voiture allait l'emmener, mais il est vrai que c'est extrêmement difficile à expliquer, ne pas faire le rapprochement entre être couché avec les yeux fermés et être mort ou dormir. alors j'essaye de répondre à ses questions le plus justement possible... pas évident...

Écrit par : Magaly | 15/09/2009

Les commentaires sont fermés.